Trucs et Astuces : Un café avec des cochons nains a ouvert ses portes à Tokyo
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un café avec des cochons nains a ouvert ses portes à Tokyo

Un concept insolite qui cartonne au Japon!

Publié le par Ma Fourchette dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
544 544 Partages

C’est à Tokyo que le bar Mipig a récemment ouvert ses portes. Cet établissement original propose à sa clientèle de siroter ses boissons favorites en étant entouré de cochons nains et en pouvant les caresser.

Dans le pays du soleil levant, les bars à animaux sont hyper tendance en ce moment. Les  plus traditionnels sont les bars à chats, qu’on appelle neko café et qui sont de véritables institutions. Il y a aussi ceux qui abritent des chiens, des hérissons ainsi que des hiboux et des reptiles. 

Les café à cochons nains suit donc la tendance.  Parions qu’il sera rapidement imité.

Les cafés avec animaux ont commencé à être populaires au début des années 2000. Leur énorme succès s'explique en partie par le fait qu’il est impossible pour la majorité des Japonais de posséder un animal de compagnie.  Dans les grandes villes,  les logements sont de plus en plus petits et les animaux sont tout simplement interdits. Les citadins  fréquentent donc régulièrement ce genre d’établissements, qu’ils considèrent comme des refuges anti-stress. Les clients peuvent profiter des animaux à leur guise, sans les contraintes qui vont avec le fait d'adopter un animal de compagnie.

Comme les neko cafés sont devenus la norme et sont même dépassés, les propriétaires de cafés ont donc cherché d’autre concepts mettant en vedette des animaux.

Mipig est donc « le premier café à micro-cochons du Japon ». Il a ouvert ses portes en mars 2019 à Meguro, un arrondissement au sud-ouest de Tokyo. 

Les cochons nains qu’on peut y câliner sont aussi appelés « teacup pigs » (cochons tasses de thé), car ils sont si petits qu’ils peuvent tenir dans une tasse de thé. Des micro-cochons qui ne resteront pas petits toute leur vie, puisqu’ils grandissent eux aussi. 

Adultes, ils atteignent 35 à 80 kg, soit le gabarit d’un labrador, mais moins qu’un cochon classique.

Malgré leur populairté un peu partout dans le monde, ce genre d’établissements s’est vite attiré les foudres des associations de protection des animaux. Les propriétaires des cafés et bars à animaux se défendent en expliquant que leurs pensionnaires viennent de refuges et sont bien traités (interdictions de photos avec flash, ne pas réveiller les animaux endormis, etc.), mais ce n’est pas suffisant pour convaincre les défenseurs des animaux.

Nicky Trevorrow, de l’association Cats Protection, expliquait à propos des bars à chats : “Ce n’est pas un environnement convenable pour les chats, parce qu’ils sont confinés dans un espace avec des gens qui changent sans arrêt. Il ont besoin d’un environnement stable »

La seule restriction japonaise concernant les neko café ? Fermer à 20h au plus tard.

On vous laisser vous forger votre propre opinion au sujet de cette initiative insolite, qui étonne autant qu’elle suscite la polémique. 

Et si vous préférez les poissons, voici un établissement vietnamien qui pourrait vous attirer.

EBook
EBook
Partager sur Facebook
544 544 Partages
Imprimer Sauvegarder sur Pinterest