Trucs et Astuces : Pourquoi le riz dans les restaurants est-il tellement meilleur qu'à la maison?
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Pourquoi le riz dans les restaurants est-il tellement meilleur qu'à la maison?

Découvrez comment préparer votre riz comme un chef!

Publié le par Ma Fourchette dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
635 635 Partages

Pour la plupart des humains « ordinaires », les tentatives pour préparer du bon riz sont infructueuses. Il est souvent mal cuit, trop pâteux, sans goût…

Même en suivant les instructions sur l’emballage, on n’obtient pas les résultats escomptés. Il y a l’option d’acheter un cuiseur à riz, mais est-ce vraiment la bonne option?

Ne perdez pas espoir! Nul besoin de manger du riz seulement au restaurant! Vous pouvez apprendre à maîtriser le riz brun, à grains courts, Basmati ou à sushi avant de mourir! Voici les trucs de professionnels savent pour cuisiner le riz de vos rêves!

Il faut savoir en premier lieu que tout dépend de la variété de riz. Il y a aussi les questions d’absorption d’eau et de technique. Suivez ces étapes pour obtenir des grains savoureux, séparés et moelleux directement du poêle.

Adobe Stock

Rinçage et Trempage

Vous voudrez peut-être rincer la plupart des riz blancs jusqu’à ce que l’eau soit claire pour éliminer l’excès d’amidon, qui peut rendre le riz collant, ce qui peut prendre quelques tours. Vous pouvez sauter le rinçage pour obtenir du riz blanc enrichi.

On peut laisser tomber le trempage pour la plupart des variétés à grain long, mais pour le riz brun, il faut laisser tremper pendant 30 minutes à 1 heure.

Ce n’est pas obligatoire de rincer et tremper le riz, mais un trempage pendant une nuit aide à le rendre plus digestible, à ouvrir le grain pour une meilleure absorption de l’eau, à accélérer la cuisson et à réduire les niveaux d’arsenic et d’acide phytique qu’il contient. Les phylates empêchent le corps d’absorber des nutriments comme le magnésium et le calcium.

Plusieurs cuisiniers font tremper le riz pendant au moins 20 à 30 minutes avant la cuisson. Il est préférable de le faire pour le riz blanc ou brun à grain moyen, blanc ou brun à grains courts, Basmati, au jasmin et Texmati.

On doit laisser tremper le riz sauvage au moins 6 à 8 heures pour réduire le temps de cuisson. Avant de le cuisiner, il faut égoutter l’eau.

Ratio d’eau

Pour le riz blanc (long grain, Basmati, au jasmin), le rapport d’eau doit être de 1 tasse de riz à environ 1½ à 1¾ tasse d’eau.

Pour le riz brun, le rapport est de 2 à 1. Donc, 2 tasses d’eau ou de bouillon pour 1 tasse de riz. Le riz sauvage prend plus de temps à cuire et à absorber l’eau, donc le ratio doit être de 3 tasses d’eau pour 1 tasse de riz.

Cuisson

Combinez le riz et le liquide dans une casserole de taille moyenne à grande avec un couvercle. Ajoutez 1 cuillère à soupe (15 ml) de beurre ou d’huile d’olive et 1 cuillère à thé de sel (5 g). Amenez le riz à ébullition, à découvert, à feu moyen-vif.

Faites mijoter les riz blancs dans un faitout couvert à feu moyen-bas ou bas jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbée, généralement après 15 à 20 minutes. Faites le tremper 10 minutes avant. N’ouvrez pas le couvercle!

Adobe Stock

Le riz brun non trempé doit être mijoté avec le couvercle pendant 45 à 50 minutes. Le riz brun prétrempé cuira pendant 20 minutes, à couvert.

Pour le riz sauvage, on doit réduire le feu à moyen-doux et laisser mijoter pendant 20 minutes s’il a été préalablement trempé. S’il ne l’a pas été, on laisse mijoter pendant 45 minutes.

Peu importe le type de riz que vous choisissez, ne levez pas le couvercle pour jeter un œil. La vapeur pourrait s’échapper, ce qui va empêcher d’obtenir le riz parfait. En ce qui concerne les arômes, vous êtes libre d’ajouter des assaisonnements avec du beurre et du sel.

Il ne faut pas oublier que le riz se dilate pendant la cuisson. Vous pouvez donc diviser par deux votre recette en fonction du nombre de convives.

Maintenant, à vos fourneaux!

EBook
EBook
Partager sur Facebook
635 635 Partages
Imprimer Sauvegarder sur Pinterest