Les Russes veulent ouvrir leur chaine de restauration rapide et le logo ne peut que nous rappeler Mc Donald’s

On ne peut évidemment pas parler de hasard ici!

Mylen Vigneault

Mc Donald’s est une chaine très populaire en Russie. Cependant, avec la fermeture de ses succursales en signe de protestation, des gens sont en manque des burgers et frites de la célèbre bannière à l’arche doré.

Pour palier ce manque, une chaîne s’apprête à devenir une version russe de McDonald’s. Et son logo est sans équivoque…

L’entreprise de Moscou a déposé une demande de brevet pour son symbole rouge et or suite aux affirmations d’un politicien russe qui a déclaré que la Russie devrait créer sa propre version de McDonald’s pour répondre au départ de la multinationale en réaction à la guerre qui sévit en Ukraine actuellement.

La chaîne de télévision russe RTVi a révélé que  Vyacheslav Volodin, le président de la Douma d’État russe, avait affirmé que la Russie devrait lancer une nouvelle chaîne de restauration rapide, sous le nom d’Uncle Vanya’s, pour remplacer la franchise américaine.

Le logo de cette nouvelle chaine russe ne peut que rappeler celui de Mc Donald’s, par ses couleurs rouge et jaune mais aussi par le forme du « B », la lettre cyrillique qui correspond à la lettre « V » pour Vanya. On y voit un M de style Mc Donald’s, positionné sur le côté… 

UNCLE VANYA'S

Le maire de Moscou, Sergei Sobyanin, a dit que le gouvernement moscovite était en pourparlers pour veiller à ce que ces nouveaux restaurants  soient en mesure de remplir l’espace laissé par la fermeture de 250 succursales McDonald’s dans sa ville.

Moscou a mis de côté 500 millions de roubles (4,9 millions de dollars canadiens) pour aider les cafés-restaurants russes à s’implanter sur les sites qui appartenaient aux géant du Big Mac avant la guerre. Peut-être que les gens ne tenteront plus de vendre des Big Mac congelés au marché noir...

Le choix du nom Oncla Vanya serait un hommage au dramaturge Anton Tchekov, qui avait écrit une pièce du même nom. Tchekov est une icône russe, tout comme Léon Tolstoï et Fiodor Dostoïevski. On ne sait pas si l’artiste se sentirait vraiment honoré, toutefois…