Trucs et Astuces : 7 conseils pour garder votre basilic en vie pendant très longtemps
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

7 conseils pour garder votre basilic en vie pendant très longtemps

Grâce à ces trucs, mes plants ont cessé de mourir en moins de deux!

Publié le par Ma Fourchette dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
640 640 Partages

Il est pratiquement impossible d’imaginer cuisiner sans basilic. C’est l’une des herbes les plus populaires, de nos jours!

Faire pousser et entretenir cette herbe indispensable est une bonne chose. Ainsi, on en a toujours sous la main et c’est valorisant de le cultiver soi-même.

Souvent, quand on achète du basilic en pot à l’épicerie, il est tout beau tout frais, mais après quelques jours, il a l’air tout triste et desséché.

Mais il est possible d’éviter cette fin tragique en suivant quelques conseils avec un peu de discipline.

1. L’arrosage

Le mieux pour le basilic est de garder sa terre humide, mais d’éviter l’excès d’eau. Il est important de n’arroser que la terre et non les feuilles, pour éviter que la plante pourrisse.

2. L’exposition au soleil

Plante méditerranéenne, le basilic aime le soleil. Il faut donc déposer le plan à l’endroit le plus ensoleillé de la maison si on veut le garder à l’intérieur. L’été, le jardin et le balcon sont la meilleure solution. Dehors, les plantes bénéficient du soleil et de l’air frais et ont généralement plus d’espace pour pousser.

Pixabay

3. Le pot

Il vaut toujours mieux donner beaucoup d’espace aux plantes. On peut donc séparer les branches achetées en magasin dans plusieurs pots pleins de terreau frais. Cela les aide à mieux pousser.

4. La terre

Il ne faut pas utiliser de terreau à base de plantes, mais plutôt un terreau de haute qualité et riche en éléments nutritifs. Le basilic est une plante exigeante et vorace.

5. La protection

Fertilisez le basilic une à deux fois par mois avec un engrais liquide organique pour plantes à feuillage lorsqu’il est à l’extérieur, toutes les six semaines. Il produira de nombreuses feuilles fraîches et en plus, les insectes nuisibles s’éloigneront.

Pixabay

6. La récolte

Bon nombre de personnes croient qu’il est préférable de cueillir le basilic feuille par feuille, sur différentes branches, pour ne pas trop affaiblir une branche, mais en réalité, il vaut mieux couper des tiges entières. La croissance sera plus dense, car de nouvelles pousses et de nouvelles feuilles se forment ainsi.

7. Le contrôle des fleurs

Couper les tiges permet de contrôler l’apparition de fleurs. Quand la plante de basilic fleurit, ses feuilles perdent en taille et arôme. Toutefois, si vous oubliez une branche et qu’elle fleurit, ce n’est pas grave. Les fleurs sont comestibles et vraiment savoureuses, entre autres dans les salades. Vous pouvez pincer les sommités florales entre le pouce et l’index. Ains, la plante va se ramifier et restera plus trapue, produisant un plus grand nombre de feuilles.

Maintenant que vous savez comment avoir du basilic en tout temps dans votre cuisine, vous pouvez vous lancer dans la production de savoureux pesto et de réconfortante sauce à spaghetti!

Pixabay

Sans oublier que l’odeur particulière de cette plante embaumera la pièce agréablement, même lorsque vous ne cuisinerez pas.

Ne craignez plus d’acheter des plans de basilic, par peur de les perdre en quelques jours. C’est plus facile que vous ne le pensiez d’en prendre soin et de s’en servir à toutes les sauces!

EBook
EBook
Partager sur Facebook
640 640 Partages
Imprimer Sauvegarder sur Pinterest

Source: L'astucerie
Crédit Photo: Pixabay