Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

13 erreurs culinaires que tout le monde a tendance à commettre

13 erreurs culinaires que tout le monde a tendance à commettre
0
Partages
Partager sur Facebook

Deux personnes peuvent cuisiner le même plat, comprenant les mêmes ingrédients, mais rien ne garantit que les résultats seront identiques. Évidemment, les ingrédients sont importants, mais d’autres facteurs entrent en ligne de compte et influence le goût final.

Il faut penser à la méthode, aux ustensiles et à la coupe des aliments dans le processus.

Pour vous aider dans la préparation de vos repas, voici 13 astuces qui peuvent vous métamorphose en grand chef!

1. Il est inutile de faire cuire le poulet à très haute température

Le poulet cuit à haute température peut cuire trop vite et devenir sec et caoutchouteux.

Comment procéder:

On doit cuire le poulet à feu doux et à basse température (soit environ 85 °C/185°F). 

On doit laisser la poêle à moitié recouverte pour contrôler le processus. Le but est que le liquide recouvre complètement la viande, sans bouillir: il doit y avoir de légères ondulations en surface.

Depositphotos

2. Ce n’est pas une bonne idée de cuire le poulet avec de petits légumes

Un poulet cuit avec de petits légumes ne permet pas à son jus

de s’évaporer. Ce dernier est plutôt absorbé par les légumes et le poulet devient alors caoutchouteux, tandis que les légumes acquièrent une drôle de saveur. 

De plus, la torréfaction se transforme en vapeur.

Comment procéder:

On doit faire rôtir le poulet jusqu’à ce qu’il soit tendre et ajouter les assaisonnements, comme des échalotes, de l’ail ou de la sauce soja, et placer le tout dans un autre récipient. 

On fait rôtir les légumes séparément avec la sauce ou les condiments. 

Avant de servir seulement, on ajoute le poulet aux légumes et fait cuire 1-2 minutes afin que les ingrédients soient à la même température.

© Depositphotos © Brothers Green Eats / YouTube

3. On ne doit pas retourner le poisson plus d’une fois

La texture de certains poissons est très fragile. Plus on les retourne, plus ils risquent de se décomposer.

Comment procéder: 

Pour cuisiner du poisson délicat, comme le bar ou le tilapia, on doit les retourner seulement une fois ou alors, on le pane.

yelaiskitchen / Instagram © homemeals_foodie / Instagram

4. Il ne faut pas laisser les champignons absorber trop d’eau

Les champignons sont des champions en matière d’absorption d’humidité. Pourtant, pour les cuisiner, on a l’habitude de les laver, les laissant par le fait même s’imprégner de trop d’eau.

Comment procéder:

Il faut nettoyer les champignons en utilisant une serviette humide comme un papier ou un chiffon ou encore, une brosse. Ainsi, les champignons n’absorberont pas trop d’eau tout en devenant propres.

© Depositphotos

5. On doit regarder la date de péremption des oeufs pour savoir quel plat on peut cuisiner

Si on fait des oeufs durs avec des oeufs frais, leur coquille sera difficile à enlever. Si on attend quelques jours, il sera plus facile de procéder. Le niveau d’acidité  de cet aliment a son influence; le blanc des œufs frais a un pH bas, ce que pendant la cuisson, il adhère plus fortement à la coquille. Après 2 ou 3 jours, le pH augmente et le blanc adhère moins à la membrane, ce qui fait que l’oeuf devient plus facile à peler.

Comment procéder: 

Pour faire des oeufs au plat, on opte pour les oeufs les plus frais. Pour préparer des oeufs durs, on se tourne vers ceux qui sont au frigo depuis plusieurs jours. Si on a seulement des oeufs frais sous la main, on doit les faire bouillir un peu plus longtemps et ajouter 1/2 cuillère de bicarbonate de soude à l’eau.

© Depositphotos

6. Le téflon ne convient pas à toutes les recettes; il vaut mieux avoir une poêle en fonte sous pour certain plats

Les poêles antiadhésives sont pratiques, mais ne conviennent pas à toutes les recettes. Par exemple, elles ne rendent pas le poisson ou la viande croustillants.

Comment procéder:

Pour  obtenir un extérieur plus croquant avec la viande ou le poisson, on opte pour une poêle en fonte ou en acier inoxydable. Le revêtement antiadhésif sera toujours parfait pour les crêpes, les oeufs au plat ou les omelettes.

© Wikipedia © Naotake Murayama / Flickr

7. Il ne faut pas ajouter trop de fromage sur une pizza

On pourrait penser que, plus il y a de fromage sur la pizza, et meilleure elle sera. Pourant, cela pourrait complètement ruiner ce mets. Comme le mozzarella contient beaucoup d’eau, lors de la cuisson, la pizza restera crue et les autres ingrédients baigneront dans un liquide…  c’est bien peu appétissant!

Comment procéder: 

On doit trouver le juste milieu et répartir le fromage de sorte que la sauce tomate ne soit pas complètement recouverte : cela permettra d’obtenir une pâte plus croustillante et évitera l’excès d’eau.

© irenemouranifoodphotography / Instagram © Pxhere

8. Préchauffer pour obtenir une croûte croustillante

On a pour habitude de placer la pizza sur la plaque à pâtisserie, huilée ou recouverte d’une feuille d’aluminium à température ambiante. Pas besoin de se demander pourquoi la croûte n’est pas très croustillante…

Comment procéder: 

Avant de déposer la pizza sur la plaque, il faut la préchauffer. Ensuite, on ajoute un peu d’huile et on la laisse reposer quelques minutes au four. En Italie, la pizza est cuite au four à bois pendant quelques minutes seulement, voire moins. Le secret d’une croûte bien croustillante se retrouve dans la  bonne température et une plaque bien chaude.

© Depositphotos

9. Un feu trop fort peut ruiner les oeufs

Il est vraiment facile de brûler des oeufs, car le blanc cuit beaucoup plus vite que le jaune. Donc il arrive souvent que Par le jaune soit encore cru quand le blanc durcit et noircit.

Comment procéder:

On fait frire les oeufs à feu moyen pour que les jaunes comme les blancs aient la saveur et la texture désirées.

© Depositphotos

10. Il est préférable d’ajouter de la farine à la chapelure

Quand on prépare des aliments panés, on oublie souvent un ingrédient important, la farine. Ce qui fait qu’une partie de la chapelure peut se détacher  pendant la friture.

Comment procéder:

Pour paner un aliment, on procède dans cet ordre: on recouvre la viande, les crevettes ou tout autre aliment de farine, on les trempe dans un oeuf battu et ensuite on les plonge dans la chapelure.

© Depositphotos

11.  Pour faire une purée de pommes de terre, on ne coupe pas de trop petits morceaux

Les petits morceaux de pommes de terre cuisent plus vite. Cependant, ils s’imprègnent de beaucoup d’eau et absorbent beaucoup moins bien le beurre ou la crème.

Sans oublier que si les pommes de terre sont coupées en morceaux de tailles différentes, elles ne vont pas toutes cuire à la même vitesse. La purée sera alors pleine de grumeaux.

Comment procéder: 

On doit couper les pommes de terre en quartiers et la taille des morceaux doit être moyenne et régulière. Ainsi, les pommes de terre cuiront de façon uniforme et pourront absorber la bonne quantité de crème.

© Depositphotos © Andrew Malone / Flickr

12.  Pour la purée de pommes de terre, il vaut mieux préchauffer le lait et le beurre

Si on ajoute du lait ou de la crème froide aux pommes de terre en purée, le mélange refroidira et les pommes de terre n’absorberont pas tout le liquide.

Comment procéder: 

Il faut chauffer le beurre ou la crème (ou le lait) séparément. Le beurre doit fondre et la crème doit commencer à s’évaporer. Il faut réchauffer les ingrédients à la casserole ou au micro-ondes.

© Depositphotos

13. Il ne faut pas utiliser d’ustensiles de cuisine froids

La viande est chauffée de manière inégale ou se colle au fond si la poêle est froide. Même problème avec un grill.

Comment procéder: 

Avant de mettre un morceau de viande ou de poisson dans la poêle, on attend qu’elle soit uniformément chaude, et son huile aussi. Quand l’huile fait de petites bulles, mais pas de fumée, c’est le moment d’ajouter la protéine.

© Depositphotos

Source: Sympa · Crédit Photo: capture d'écran Facebook

Nos plus populaires ...