Santé : Les Finlandais ont donné un nom au fait de boire du vin en petites culottes!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Les Finlandais ont donné un nom au fait de boire du vin en petites culottes!

Cette habitude serait tendance!

Publié le par Ma Fourchette dans Santé
Partager sur Facebook
121 121 Partages

Après une grosse journée au boulot, peu de choses sont aussi tentantes que de s’affaler confortablement à la maison pour savourer un bon verre de vin.

C’est une façon agréable d’évacuer le stress de la journée.

Mais saviez-vous que cette petite gâterie peut entrer dans une tendance anti-stress qui est semble-t-il, populaire en Finlande?

Il s’agit du « Kalsarikännit »! Ce mot difficile à prononcer pour nous, les étrangers, veut dire « « boire chez soi, seul, dans ses sous-vêtements ». Alors, nous sommes invité(e)s à laisser tomber jupe ou pantalon et de siroter en petite culotte!

Si vous préférez le faire en pyjama, libre à vous et c’est certainement efficace aussi! Mais qui veut être tendance le fera en plus petite tenue!

Alors si l’exercice vous tente, enfiler votre plus jolie petite culotte pour embarquer dans ce mouvement finlandais libérateur, dit-on.

 

adobe

Ce qui est bien avec la philosophie du Kalsarikännit, c’est qu’elle ne nécessite aucun entraînement rigoureux ni de gros investissements (hormis le vin et la culotte!) 

Il suffit de revenir du travail, de retirer nos vêtements tout en conservant la petite culotte. Enfiler un chandail confortable est aussi suggéré, car en petite culotte et chemisier cintré ou avec une cravate, on peu se sentir un peu ridicule… 

Ensuite, on se verse un verre de notre vin préféré. C’est tout!

On affirme qu’on y prend goût rapidement!

adobe

Pour les personnes les plus audacieuses, le mouvement Kalsarikännit peut même se partager. Certaines personnes prétendent aimer vivre l’expérience à deux ou en groupe, une fois qu’elles sont bien à l’aise avec l’idée.

adobe

Une idée à tester lors de votre prochain party de famille ou d’amis?

Oseriez-vous vous mettre autant à l’aise? Ou auriez-vous justement peur d’un malaise? Mon oncle Gaston en caleçons et ma tante Ginette en dentelle… veut-on réellement partager ça?

Est-ce qu’un jour, les gens magasineront les plus belles petites culottes pour des vins et fromages? Devrons-nous assortir la couleur du sous-vêtement à celle de la robe du nectar à déguster?

Une histoire à suivre… 

Mais on commence à se demander quelles seront les limites des nouvelles idées antistress à venir!

EBook
EBook
Partager sur Facebook
121 121 Partages
Imprimer Sauvegarder sur Pinterest