Santé : Chocolat blanchâtre ou grisâtre... On jette ou le consomme tout de même?
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Chocolat blanchâtre ou grisâtre... On jette ou le consomme tout de même?

Avez-vous déjà fait cette erreur vous aussi?

Publié le par Ma Fourchette dans Santé
Partager sur Facebook
342 342 Partages

On a tous déjà jeté du chocolat parce que celui-ci présentait des taches blanchâtres ou des  rayures grises en le croyant vieux ? La question... Avons nous bien fait de le faire?

Et bien non!

Ce revêtement blanchâtre qui peut apparaître à la surface du chocolat, on l'appelle la floraison des graisses, résultant des changements dans la graisse dans le chocolat; et la floraison du sucre, formée par l'action de l'humidité sur les ingrédients du sucre. 

Le chocolat qui a «fleuri» est encore sûr à manger (car il s'agit d'une nourriture non périssable en raison de sa teneur en sucre), mais peut avoir un aspect peu appétissant et une texture de surface. 

En général, la floraison du chocolat peut être «réparée» en fondant le chocolat vers le bas, en le remuant, puis en le versant dans un moule et en le refroidissant, en ramassant le sucre ou la graisse dans la solution.

Source : Wikipédia

En simple, c'est l'humidité, la chaleur et la condensation qui provoque le changement de couleur.  Le chocolat devrait idéalement être stocké dans un récipient étanche à environ 70 degrés.

Alors, si vous trouvez des traces de blanchiment sur votre chocolat, pas de soucis! Le chocolat reste parfaitement consommable et cela n'affecte pas (trop) le goût. Le chocolat conserve aussi toutes ses propriétés.

EBook
EBook
Partager sur Facebook
342 342 Partages
Imprimer Sauvegarder sur Pinterest

Source: The Kitchn
Crédit Photo: science mag