Santé : ALERTE: Les autorités enquêtent sur une éclosion de salmonellose en lien avec des concombres anglais
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

ALERTE: Les autorités enquêtent sur une éclosion de salmonellose en lien avec des concombres anglais

À PARTAGER

Publié le par Ma Fourchette dans Santé
Partager sur Facebook
79,268 79.3k Partages

Une éclosion d'infections de la salmonellose qui touche cinq provinces canadiennes inquiète les autorités et l'Agence de la santé publique du Canada pense que le contact avec des concombres anglais longs serait la source de l'éclosion. L'ASPC a donc émis plusieurs recommandations dans le but de prévenir le plus possible les risques de maladie.

Voici l'avis que l'Agence de la santé publique du Canada a publié, au cours des derniers jours.

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada pour enquêter sur une éclosion d'infections de la salmonellose mettant en cause cinq provinces : la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et le Québec. La maladie signalée au Québec était liée à un voyage en Colombie-Britannique.

Selon les constatations d'enquêtes, le contact avec des concombres anglais longs serait la source probable de cette éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des concombres anglais longs avant leur maladie. Cependant, des renseignements supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la source probable de l'éclosion. L'éclosion semble se poursuivre, car les maladies continuent d'être rapportées.

L'Agence de la santé publique du Canada émet une mise à jour de cet avis de santé publique pour informer les résidents de l'Ouest canadien des conclusions de l'enquête à ce jour et pour communiquer d'importantes pratiques de manipulation sécuritaire des aliments afin de prévenir d'autres infections de la salmonellose. À l'heure actuelle, rien n'indique que les résidents de l'est du Canada sont touchés par cette éclosion.

Cet avis de santé publique sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

En date du 2 novembre 2018, 50 cas confirmés en laboratoire de salmonellose Infantis ont fait l'objet d'une enquête dans les provinces suivantes : Colombie‑Britannique (42), Alberta (5), Saskatchewan (1), Manitoba (1) et Québec (1). La personne du Québec a déclaré avoir voyagé en Colombie-Britannique avant de tomber malade. Des personnes ont été malades entre la mi-juin et le début d'octobre 2018. Dix personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé. Les personnes qui ont été malades sont âgées de 1 à 92 ans. La majorité des cas (58 %) sont de sexe féminin.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments continue de collaborer avec l'enquête globale sur l'éclosion. . Si des produits alimentaires contaminés sont identifiés, ils prendront les mesures nécessaires pour protéger le public, y compris le rappel du produit au besoin. À l'heure actuelle, aucun avis de rappel d'aliments n'est associé à cette éclosion.

Qui est le plus à risque

N'importe qui peut être malade avec une infection à salmonellose, mais les nourrissons, les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli courent un risque plus élevé de maladie grave parce que leur système immunitaire est fragile.

La plupart des gens qui tombent malades à la suite d'une infection à salmonellose se rétabliront complètement après quelques jours. Il est possible que certaines personnes soient infectées par la bactérie et ne soient pas malades ou ne présentent aucun symptôme, mais qu'elles puissent quand même transmettre l'infection à d'autres personnes.

Ce que vous devez faire pour protéger votre santé

Il est difficile de savoir si un produit est contaminé par la Salmonella, parce qu'on ne peut pas le voir, le sentir ni le goûter. Pour aider à prévenir les infections à Salmonella, l'Agence de la santé publique du Canada recommande de surveiller l'enquête sur l'éclosion en vérifiant les mises à jour régulières de cet avis de santé publique et en suivant les conseils sur la manipulation sécuritaire des aliments. Les conseils suivants pour la préparation de fruits et légumes frais, y compris des concombres anglais longs peuvent aider à réduire votre risque de maladie, mais ils ne peuvent pas éliminer complètement le risque d'infection.

  • Lavez-vous les mains avec du savon et de l'eau tiède pendant au moins 20 secondes avant et après avoir manipulé des fruits et légumes frais.
  • Coupez les zones endommagées ou meurtries sur les fruits et légumes frais, car les bactéries nuisibles peuvent se développer dans ces zones. Assurez-vous de nettoyer votre couteau à l'eau chaude et au savon avant de l'utiliser de nouveau.
  • Laver soigneusement les fruits et légumes frais sous l'eau fraîche, froide et courante, même si vous prévoyez les peler. Cela aide à prévenir la propagation de toute bactérie présente.
  • Ne pas tremper les fruits et légumes frais dans un évier rempli d'eau. Ceux-ci peuvent être contaminés par des bactéries dans l'évier.
  • Utilisez une brosse à fruits et légumes propres pour frotter les articles qui ont des surfaces fermes comme les concombres, les oranges, les melons, les pommes de terre et les carottes. Il n'est pas nécessaire d'utiliser des nettoyants pour les fruits et légumes frais.
  • Utilisez une planche à découper pour les fruits et légumes et une autre pour la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer.
  • Placer les fruits et les légumes pelés ou coupés sur une assiette propre distincte ou dans un contenant pour éviter qu'ils ne soient contaminés.
  • Utilisez des serviettes de papier pour essuyer les surfaces de cuisine ou changez de linge à vaisselle tous les jours pour éviter le risque de contamination croisée et la propagation de bactéries, et évitez d'utiliser des éponges, car elles sont plus difficiles à protéger contre les bactéries.
  • Désinfecter les comptoirs, les planches à découper et les ustensiles avant et après la préparation des aliments. Utilisez un désinfectant de cuisine (en suivant les indications sur le contenant) ou une solution d'eau de Javel (5 ml d'eau de Javel domestique avec 750 ml d'eau) et rincez avec de l'eau.

Symptômes

Les symptômes d'une infection de la salmonellose, appelée salmonellose, commencent habituellement de 6 à 72 heures après l'exposition à la bactérie salmonellose d'un animal infecté ou d'un produit contaminé.  Les symptômes comprennent :

  • fièvre
  • frissons
  • diarrhée
  • crampes abdominales
  • maux de tête
  • nausée
  • vomissements

La plupart des symptômes disparaissent dans les quatre à sept jours. La plupart des gens en santé guérissent entièrement, sans soin supplémentaire. Dans certains cas, une maladie grave demandant une hospitalisation est nécessaire. Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être nécessaires. Les personnes infectées par la bactérie salmonellose peuvent être infectées plusieurs jours, voir plusieurs semaines. Les personnes qui présentent des symptômes ou des problèmes médicaux sous-jacents doivent communiquer avec leur fournisseur de soins de santé si elles soupçonnent avoir une infection de la salmonellose.

Que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à assurer la salubrité des aliments. L'Agence de la santé publique du Canada dirige l'enquête sur la santé humaine en cas d'éclosion et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour surveiller la situation et collaborer à la prise de mesures en cas d'éclosion.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé liés aux aliments afin de déterminer si la présence d'une certaine substance ou d'un microorganisme pose un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène des enquêtes sur la salubrité des aliments et sur la source possible d'une éclosion.

Le gouvernement du Canada continuera d'informer les Canadiens à mesure que de nouveaux renseignements concernant ces enquêtes seront disponibles.

EBook
EBook
Partager sur Facebook
79,268 79.3k Partages
Imprimer Sauvegarder sur Pinterest

Source: Agence de santé publique du Canada
Crédit Photo: Adobe Stock