Un bleuet de la taille d'une balle de golf s'inscrit dans les records mondiaux Guinness

Le fruit a été officiellement couronné comme étant le bleuet le plus lourd au monde.

Ma Fourchette
Ma Fourchette
Publié il y a 23 jours
Un bleuet de la taille d'une balle de golf s'inscrit dans les records mondiaux Guinness
Courtoisie groupe Costa

Les records mondiaux Guinness comptent désormais un nouveau record du bleuet le plus lourd au monde.

C'est Brad Hocking, responsable des bleuets pour le groupe Costa, un producteur australien de fruits et légumes, qui a présenté le bleuet qui est désormais reconnu comme étant le plus lourd au monde.

M. Hocking a expliqué vendredi au média «The Guardian» lors d'une entrevue: «Quand nous l'avons mis sur la balance, j'ai été un peu choqué. Je savais qu'il était gros, mais j'ai dû faire une double vérification pour m'en assurer.»

Le fruit a été officiellement couronné mardi comme étant le bleuet le plus lourd au monde.

Le groupe Costa a expliqué dans un communiqué que le bleuet avait été cueilli le 13 novembre dernier dans l’une des fermes de la compagnie, située à Corindi dans la Nouvelle-Galles du Sud.

Toujours selon ce qu'a indiqué la compagnie, le bleuet faisait presque la taille d’une balle de golf avec un diamètre de 39,31 millimètres. En ce qui concerne le poids du bleuet, celui-ci aurait ainsi affiché 20,40 g une fois posé sur la balance, soit plus de 10 fois la taille d’un bleuet régulier.

Un bleuet de la taille d'une balle de golf s'inscrit dans les records mondiaux Guinness

Dans son communiqué, le groupe Costa a précisé que le bleuet record ferait partie d’une nouvelle variété appelée Eterna, développée par la compagnie, qui présenterait des fruits plus larges et croquants: «Eterna, en tant que variété, a une très bonne saveur et des fruits toujours gros. Lorsque nous avons cueilli celle-ci, il y avait probablement une vingtaine d'autres baies de taille similaire.»

La compagnie a admis qu'il y aurait «toujours un potentiel pour aller plus grand», mais elle préfère se concentrer pour le moment à tenter d’améliorer d’autres caractéristiques agronomiques de ses fruits, dont leur tolérance à la chaleur ou leur résistance aux pestes et aux maladies.