Nouveauté québécoise: une boisson alcoolisée à base de résidus de la transformation laitière

La Crème d’icitte, un produit original

Ma Fourchette

Les producteurs québécois ont sans cesse des idées novatrices et chez La Distillerie de la chaufferie, à Granby, on ne fait pa exception.

C’est ainsi qu’a été lancée, en décembre dernier, une liqueur de crème qui sort de l’ordinaire, apprend-on dans La terre de chez nous.

Cette boisson alcoolisée est fabriquée avec des résidus de la transformation laitière de l’usine d’Agropur, à Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Le  copropriétaire de la distillerie, Vincent Van Horn, a expliqué à La terre de chez nous:

« Ça fait quelques années qu’on travaille là-dessus. C’est en parlant avec des gens d’Agropur que j’ai eu un flash que ça se pouvait, de l’alcool à base de perméat [un résidu de la transformation laitière] et que ce serait intéressant de récupérer leurs résidus. Il y a un potentiel, avec le perméat de faire de bons alcools ». 

Pour le moment, 350 bouteilles de ce produit, baptisé « la Crème d’icitte », ont fait leur apparition sur les tablettes  a leur boutique à la mi-décembre. Après quelques jours, il n’en restait qu’une centaine. 

Monsieur Van Horn a expliqué que le perméat a été fermenté et distillé pour fabriquer la base d’alcool. Ensuite, le mélange a été stabilisé avec de la crème 35 % provenant de chez Agropur. Le produit  a été aromatisé avec des résidus de la fabrication d’huile de noix provenant de la ferme Au jardin des noix, située à Saint-Ambroise, dans Lanaudière. 

boutique.lachaufferie.ca

L’entrepreneur espère que son produit aura sa place à la SAQ.

« C’est notre vision de distillerie de travailler avec ce qu’il y a autour de nous. On a toujours fabriqué notre alcool avec des céréales du Québec. En plus, si on est capables d’être écoresponsables en prenant de la matière mise de côté pour lui donner une plus-value, ça entre aussi dans notre vision d’entreprise ».  

Pour commander ce produit, cliquez ici.

Articles recommandés: