Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Recettes

Alerte nausée! Un musée londonien dévoile un fromage créé… à partir de bactéries des aisselles de célébrités!

Alerte nausée! Un musée londonien  dévoile un fromage créé… à partir de bactéries des aisselles de célébrités!
59
Partages
Partager sur Facebook

Rien ne nous aura préparés à cette nouvelle…

Si on vous demandait si mangeriez du fromage fait à partir de bactéries d’aisselles de célébrités, que répondriez-vous?

Ce n’est pas une blague…

Pour sa toute nouvelle exposition portant sur l'avenir alimentaire, le Musée Victoria & Albert, à Londres propose une expérience qui teste nos limites : un fromage fait à partir de bactéries humaines! On goûte, ou pas ?

On sait que certains fans de stars sont prêts à presque tout pour se rapprocher de leurs idoles. Mais des fromages faits à partir de bactéries récoltées sur les aisselles, les orteils, les nombrils et les narines de ces vedettes? Oseriez-vous?

Parmi les premiers volontaires pour cette expérience vraiment insolite, le célèbre chef cuisinier Heston Blumenthal et le bassiste de Blur, Alex James. Des fromages résultant de leurs bactéries seront présentés lors de la nouvelle exposition du Victoria & Albert Museum à Londres.

L’expo se nomme « Food: Bigger than the Plate ». C’est un ambitieux projet qui compte tout explorer: fermes urbaines et gastronomie, politique et développement durable du système alimentaire…. Et le fameux « fromage d’humain » une expérience, menée par la biologiste de synthèse Christina Agapakis et l’artiste olfactif Sissel Tolaas.

V&A Blog

Au cours des derniers mois, on a laissé « maturer » 5 fromages dans une cave spécialement créée pour l’occasion, dans un laboratoire de Londres. 

Les célébrités ont choisi d’être recréées dans des fromages spécifiques : le musicien de Blur en fromage Cheshire, Heston Blumenthal en comté, le rappeur britannique Professor Green en mozzarella, et le chanteur de Madness en jeune cheddar.

V&A Blog

Pour fabriquer ces « fromages humains », les scientifiques ont effectué des prélèvements dans les parties du corps qui sont habituellement de véritables nids à bactéries. C’est à dire, les narines d’Heston Blumenthal, les aisselles d’Alex James et les oreilles de Suggs.

V&A Blog

Mais…

Pourquoi?

Sérieusement… POURQUOI?

L’expérience vise à prouver que les microbes de notre peau peuvent produire du fromage. Mais elle veut aussi tester nos limites du dégoût et améliorer notre appréciation du monde microbien.

V&A Blog

V&A Blog

Au 19 siècle, quand les scientifiques ont vu des microbes sous leurs microscopes, ils ont réalisé que quelques-uns étaient la cause de certaines maladies. Ils ont donc inventé des processus pour tuer ces bactéries, comme la pasteurisation de la nourriture et la stérilisation des instruments médicaux, ce qui a sauvé d’innombrables vies.

Mais ainsi, nous détruisons quotidiennement quelques des bactéries pouvant s’avérer cruciales pour notre bien-être et notre résistance immunitaire.

Donc, si on vous prouvait que ce genre de fromages étaient bons pour la santé (car nous ce n’est pas avéré pour le moment), en mangeriez-vous?

V&A Blog

V&A Blog

Peut-être que ce serait aussi un excellent coupe-faim…

Nos plus populaires ...